Lycée Polyvalent

SYSTEME DE TRANSFERT DE CREDITS DU BTS

Le diplôme BTS ASSISTANT DE GESTION CORRESPOND A 120 ECTS

TABLEAU ECTS

Catalogue de cours ECTS

Nos étudiants ne sont pas dans une mobilité sortante étude mais stage.

Le stage de 1 ère année permet d’appliquer lors des missions le cours de « RELATION CLIENTS-FOURNISSEURS » A1+A2 et conduit à l’épreuve d’examen E41 Gestion de la relation clients/fournisseurs qui correspond à 18 ECTS.

Par ailleurs les cours de Communication écrite (A811 + A812 + A814) Communication orale (A813 + A821) conduisent aux épreuves E42-1 Communication écrite E42-2 Communication orale qui correspondent respectivement à CCF oral 1 de 10 ECTS et CCF oral 2 correspondant à 9 ECTS qui s’appuient sur des situations de communication écrites et orales vécues en entreprise .

Le stage de deuxième année permet d’appliquer lors des missions en entreprise le cours de Pérennisation de l’entreprise (A6) et Gestion des risques (A72 à A 75) correspondant à l’épreuve E62 Projet de développement de la PME et à 23 ECTS.

Les ECTS dans le cadre de la mobilité sortante stage sont alloués par équivalence lors des épreuves finales de l’examen.

ECTS (European Credit Transfer System): Système Européen de Transfert de Crédits

Qu'est-ce qu'un système de crédits ?
Un système de crédits est une méthode qui permet d'attribuer des crédits à toutes les composantes d'un programme d'études. La définition des crédits au niveau de l'enseignement supérieur se base sur les paramètres suivants : charge de travail de l'étudiant, connaissances finales et nombre d'heures de cours.

Qu'est-ce que l'ECTS ?
Le système européen de transfert et d'accumulation de crédits est un système centré sur l'étudiant, basé sur la charge de travail à réaliser par l'étudiant afin d'atteindre les objectifs du programme qui se définissent en termes de connaissances finales et de compétences à acquérir.

Comment l'ECTS a-t-il évolué ?
L'ECTS a été mis en place en 1989 dans le cadre du programme Erasmus. L'ECTS est le seul système de crédits qui ait été expérimenté et utilisé avec succès en Europe. Mis en oeuvre à l'origine pour assurer le transfert de crédits, l'ECTS a permis de faciliter la reconnaissance académique des périodes d'études réalisées à l'étranger, et de développer qualitativement la mobilité des étudiants en Europe. Depuis peu, l'ECTS évolue vers un système d'accumulation de crédits mis en oeuvre au plan institutionnel, régional, national et européen. Tel est l'un des objectifs clés de la Déclaration de Bologne de juin 1999.

Pourquoi instaurer l'ECTS ?
L'ECTS facilite la lecture et la comparaison des programmes d'études pour tous les étudiants, tant locaux qu'étrangers. Il facilite également la mobilité et la reconnaissance académique. L'ECTS aide les universités à organiser et à réviser leurs programmes d'études. Le système peut s'utiliser dans le cadre de programmes et de modes d'enseignement diversifiés. Il renforce l'attractivité de l'enseignement supérieur européen pour les étudiants d'autres continents.

Quelles sont les caractéristiques essentielles de l'ECTS ?
L'ECTS repose sur la convention selon laquelle le travail à fournir par un étudiant à plein temps pendant une année universitaire correspond à 60 crédits. La charge de travail d'un étudiant inscrit dans un programme d'études à plein temps en Europe étant, dans la plupart des cas, d'une durée de 36 à 40 semaines par an, la valeur d'un crédit représente donc 24 à 30 heures de travail. Par charge de travail, on entend le temps dont a besoin en théorie un étudiant moyen pour atteindre l'ensemble des résultats requis au terme de la formation. Les crédits sont un moyen de quantifier les objectifs de formation. Ceux-ci correspondent à un ensemble de compétences définissant ce que l'étudiant saura, comprendra, sera capable de faire après avoir achevé son parcours de formation, qu'elle qu'en soit la durée. Les crédits ECTS ne s'obtiennent qu'après l'achèvement complet du travail à réaliser et l'évaluation appropriée des résultats de la formation. L'attribution des crédits ECTS se base sur la durée officielle d'un cycle d'études. Le travail total à accomplir pour obtenir un diplôme de premier cycle d'une durée officielle de trois ou quatre années correspond à 180 ou 240 crédits. La charge de travail de l'étudiant comprend le temps passé à assister aux cours, à participer à des séminaires, à étudier de manière indépendante, à se préparer et se soumettre aux examens, etc... Des crédits sont attribués à toutes les composantes d'un programme d'études (modules, cours, stages, dissertations, thèse, etc...), en fonction de la quantité de travail que chaque activité requiert par rapport au travail total nécessaire pour achever une année complète d'études dans le programme concerné. Les résultats de l'étudiant sont sanctionnés par une note locale ou nationale. Un exemple de bonne pratique consiste à ajouter un grade ECTS, en particulier en cas de transfert de crédits. L'échelle de notation ECTS classe les étudiants sur une base statistique. C'est pourquoi les données statistiques concernant les résultats des étudiants sont une condition préalable à l'application du système de notation ECTS. Les grades sont attribués aux étudiants ayant réussi, selon l'échelle de réussite suivante :

  • A les 10 % meilleurs
  • B les 25% suivants
  • C les 30% suivants
  • D les 25% suivants
  • E les 10% restants
Une distinction est opérée entre les grades FX et F, utilisés pour les étudiants en échec.
FX signifie : "échec - un certain travail supplémentaire est nécessaire pour réussir", et F : "échec - un travail considérable est nécessaire". L'indication des taux d'échec dans le relevé des résultats est facultative.

Quels sont les documents essentiels de l'ECTS ?
La Brochure d'Information/le Catalogue de Cours ('Information Package/Course Catalogue') de l'établissement, à publier dans deux langues (ou uniquement en anglais dans le cas de programmes enseignés dans cette langue) sur l'internet ou sur support papier dans un ou plusieurs documents. Cette brochure d'information/ce catalogue de cours ('Information Package/Course Catalogue') doit intégrer les éléments figurant sur la liste jointe au présent document, et notamment fournir des informations destinées aux étudiants étrangers accueillis dans l'établissement.
Le Contrat d'Etudes comprend la liste des cours à suivre. Il fait l'objet d'un accord entre l'étudiant et le responsable académique de l'établissement concerné. En cas de transfert de crédits, le contrat d'études doit faire l'objet d'un accord entre l'étudiant et les deux établissements concernés avant le départ de l'étudiant. Il doit être actualisé immédiatement en cas de changement de cours après l'arrivée dans l'établissement d'accueil (délai de 3 semaines maximum après l'arrivée) ; Le contrat peut être préparé par l'étudiant à partir des informations fournies dans les brochures ou sur le site-web de l'université d'accueil.
Le Relevé de Notes présente les résultats de l'étudiant avec la liste des cours suivis, les crédits obtenus, les notes locales et les grades ECTS correspondants. En cas de transfert de crédits, le relevé de notes de l'étudiant sortant doit être émis par l'établissement d'origine avant son départ, et celui de l'étudiant entrant par l'établissement d'accueil au terme de la période d'études.
A l'issue de votre formation dans l'université d'accueil, vos notes seront converties dans votre système national en respectant l'échelle de notation du système ECTS. Vos notes seront ainsi réintégrées, et la reconnaissance académique de vos acquis à l'étranger assurée.

Source : site www.europa.int

ERASMUS+

Pour en savoir plus sur la charte ERASMUS+, rendez-vous sur le site :

ERASMUS+

Établissement labelisé

Lycée Polyvalent Félix Mayer : Établissement labelisé Campus des Métiers et des Qualifications Matériaux Composites et Plastiques - Lorraine

Les campus des métiers regroupent des établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur, de formation initiale ou continue. Ils sont construits autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises.

En savoir plus